Au croisement de la route de Marseille et de la Rocade, l’espace de vie et de coworking ultra moderne « Cowool » va ouvrir ses portes le 1er octobre.

À l’intersection de deux des artères les plus puissantes d’Avignon, la Rocade d’un côté et la route de Marseille de l’autre, ce bâtiment laissé à l’abandon depuis plusieurs mois et devant lequel les Avignonnais passent sans y faire attention, va bientôt renaitre de ses cendres.

Ex-hôtel Mercure puis « Yes Hôtel», en travaux depuis le mois de décembre, il a été racheté pour devenir « Cowool », un espace de vie et de travail ultramoderne, ce site Avignonnais étant le premier à sortir de terre sous cette marque, tandis que 8 autres sont à venir dans plusieurs grandes villes françaises.

« Nous avons choisi cet endroit car le bâtiment et ses espaces extérieurs s’y prêtaient parfaitement, mais aussi parce que c’est un emplacement clé d’Avignon, à 8 minutes de la gare TGV et 10 minutes des remparts et de l’autoroute », précise Anne-Audrey Béraud, manageuse du projet.

« C’est un lieu de vie qui aider à dynamiser la zone. »

 

Créer une communauté entre chaque « Cowooler »

Véritable ville dans la ville, le bâtiment sera composé d’un grand volume dédié au travail (bureau, salle de réunion, coworking). 1700m 2 hi-tech, ainsi que de jardins, une salle de cinéma, une cuisine partagée, une station de vélo électriques, un pressing-laverie, un parking fermé…

Quatre-vingt-dix-huit logements vont également y voir le jour, des Flex’Appart de 30m 2 pour la majorité et six appartements de 60m 2 . Cet espace baptisé « Coliving » s’adresse à une jeune génération en mobilité (jeunes actifs, étudiants, auto-entrepreneurs…) et propose des tarifs dégressifs.

« Les prix chez Cowool sont tout inclus, à savoir toutes les charges (eau, électricité, assurance) mais aussi bon nombre de services : wifi haut débit, offre de restauration 24h sur 24 et 7 jours sur 7 (nourriture de saison, fraiche et saine), un atelier culinaire, un potager, un studio audiovisuel et un studio de gaming, un espace bien-être et fitness… Tout cela mis bout à bout ça vaut largement le coût ! » continue la manageuse. Un Flex’Appart coûte par exemple 650€/mois pour une durée de 6 à 9 mois, 690€/mois de 3 à 6 mois et 720€/mois de 1 à 3 mois.

« Ce concept très novateur vise à créer une synergie entre tous les « cowoolers », qu’ils vivent sur place ou y travaillent… ou les deux. Nous sommes ici dans une démarche contre l’isolement, isolement qu’ont malheureusement vécu de nombreuses personnes ces derniers 18 mois », précise encore Anne-Audrey Béraud.

Par ailleurs, la marque espère redonner un peu de pep’s à ce quartier, aujourd’hui peu attractif alors qu’il est en plein de potentiel. « C’est un lieu de vie qui va aider à dynamiser la zone. Esthétiquement aussi, le bâtiment va embellir le paysage. Il devrait y avoir sur la façade une grande fresque d’un artiste Avignonnais » (une discussion est en cours avec la ville à ce sujet).

Bien que les travaux soient encore en cours, les réservations sont ouvertes et plusieurs futurs « Cowoolers » ont déjà signé pour intégrer, dès le 1er octobre, cet espace encore inédit à Avignon.

Lien de l’article présent sur La Provence

Crédit : Par Cyrielle Granier