Le coworking est un concept de travail qui se développe et qui ne cesse d’évoluer. Des espaces de coworking voient le jour un peu partout en France (et dans le monde). Une salle en open-space, des bureaux connectés, des salles de réunions, une atmosphère travailleuse et stimulante : le coworking est adopté par de nombreux secteurs d’activité. En outre, le concept continue d’évoluer et s’associe à celui du coliving, comme avec les établissements Cowool.

Les micro-entrepreneurs

Les premiers adeptes du coworking furent les auto-entrepreneurs ou micro-entrepreneurs. Ceux-ci n’ont pas forcément les moyens, ni l’envie, de financer un équipement onéreux pour leur seule activité, surtout quand elle démarre. Ainsi l’idée de partager des ressources dans un local commun représente-t-elle une bonne solution. Le coworking permet de partager le coût d’une connexion wifi professionnelle et d’une imprimante de qualité. Il évite en outre à l’auto-entrepreneur les affres de la solitude. Celui-ci trouve auprès d’autres auto-entrepreneurs l’occasion d’échanger sur les mêmes problématiques et de trouver des solutions plus rapidement.

Les start-up

Les start-up, ou les jeunes entreprises qui se prétendent telles, sont bien évidemment de grandes adeptes du coworking puisque cela correspond à l’esprit voulu par ce type d’entreprise, à base numérique, d’une grande mobilité. D’ailleurs, un grand nombre de start-up sont à l’origine une micro-entreprise, ou auto-entreprise, qui récolte les premiers fruits de son succès et ne souhaite pas changer une méthode qui gagne. Le coworking est une solution pratique en attendant d’acquérir ou de louer ses propres locaux… si besoin. Cela permet surtout d’échanger avec d’autres micro-entrepreneurs ou employés de start-up, ce qui stimule leur créativité. L’espace de coworking met à disposition des pièces où l’on peut travailler à plusieurs, ou seul, ou à distance en restant connecté.

Les travailleurs indépendants

Ce ne sont pas tout à fait des auto-entrepreneurs. Les travailleurs indépendants peuvent avoir différents statuts. Ils sont souvent prestataires d’une grande entreprise, mais ne sont pas obligés de se rendre sur place pour travailler. N’importe quel local pourvu d’une bonne connexion internet fera l’affaire. Ils peuvent être des intérimaires, ou des salariés nomades (commerciaux, techniciens intervenant sur plusieurs sites, etc.). Les espaces de coworking correspondent parfaitement à leur mode de fonctionnement. Ils y trouvent d’autres indépendants, ce qui maintient la stimulation professionnelle et, dans certains cas, permet d’évacuer certaines tensions internes.

Les télétravailleurs

La récente crise sanitaire a mis en avant les atouts du télétravail. Là où de nombreux responsables d’entreprises se montraient réticents face au travail à domicile, la crise a brisé toutes les barrières et démontré que certaines tâches peuvent être réalisées hors des murs de l’entreprise. Si, confirment oblige, c’est au domicile que s’est développé le télétravail, les espaces de coworking accueillent désormais de nombreux télétravailleurs, qui trouvent un espace propice à leur concentration.

Les entreprises

Puis vinrent les entreprises. Les petites, les moyennes puis les grandes, de plus en plus grandes, ont manifesté un intérêt certain pour le coworking. Besoin de faire travailler son équipe hors des sentiers battus ? Besoin d’une salle de réunion équipée dans une atmosphère plus travailleuse que dans un hôtel ? Besoin de redéfinir son espace tout en maintenant ses équipes dans de bonnes conditions de travail ? Période de gros travaux dans les bureaux ? Le coworking, souvent découvert en raison des problématiques de la crise sanitaire, représente une solution intéressante pour bon nombre d’entreprises.

Ainsi aujourd’hui on trouve dans les espaces de coworking autant d’auto-entrepreneurs que de salariés, de travailleurs indépendants que d’employés nomades. Le coworking permet à chacun de travailler à son rythme, dans une atmosphère stimulante et chaque jour régénérée par le renouvellement.

Le coworking a connu un tel développement que les évolutions sont nombreuses. On voit naître désormais des établissements comme Cowool qui proposent d’associer le coworking au coliving, c’est-à-dire un établissement où l’on peut partager les ressources pour travailler, mais également partager un local pour y vivre, temporairement ou durablement. Ces établissements sont ouverts à Cergy-Pontoise, à Avignon, à Villeneuve-d’Ascq, à Grenoble, et satisfont également de nombreux adeptes, venus de tout horizon.