Les espaces de coworking en plein boom

Le nombre d’espaces de coworking en France a doublé en deux ans, et ce malgré la crise sanitaire. Analyse d’un phénomène.

Le coworking séduit de plus en plus de travailleurs, et pas seulement les auto-entrepreneurs et autres indépendants. Les entreprises voient également un intérêt à envoyer leurs salariés goûter aux joies du coworking.

Un développement considérable du coworking
Les espaces de travail partagés se développent dans de nombreuses villes de France. Selon un article du Parisien, l’Hexagone compte en 2021 plus de 2.700 espaces de coworking alors qu’il n’en comptait que la moitié en 2019. Cette augmentation avait connu un léger ralentissement en 2020 en raison des inquiétudes liées à la situation sanitaire. Mais elle a redémarré de plus belle une fois admis que le coworking est aussi une solution contre cette crise.

Si dans un premier temps la pandémie a favorisé l’essor du télétravail, elle a ensuite permis le développement du coworking. Le salarié et son employeur ont pu se rendre compte que le premier pouvait travailler en parfaite autonomie hors du cadre de son entreprise. Du télétravail au coworking il n’y a qu’un pas : au lieu de travailler à domicile, l’employé peut préférer un lieu de travail plus adapté, mieux équipé, qui peut notamment lui donner moins de trajet et surtout éviter de se retrouver dans un isolement complet.

L’engouement pour le coworking est tel que des chaînes d’hôtels proposent aujourd’hui des espaces de travail partagés. Certaines grandes entreprises ouvrent même certains de leurs locaux au coworking, preuve qu’il s’agit d’une activité rentable.

A Paris, dans le huitième arrondissement a été créé au sein du très élégant hôtel de la Marine le Morning Concorde, un espace de coworking géant : 600 postes de travail dans un cadre luxueux, déployé sur trois étages sur 6000 mètres carrés. Avec vue sur le Jardin des Tuileries et la place de la Concorde, avec sa célèbre Obélisque de Louxor.

Les entreprises séduites par le coworking

Alors que durant ses premières années, le coworking avait comme clients des travailleurs individuels ou indépendants, la tendance s’est rapidement inversée au point que ce sont désormais les entreprises qui en majorité réservent des espaces partagés.

Dans certains cas, un espace de coworking peut se montrer beaucoup plus proche des normes sanitaires (espacement des bureaux) que le local de l’entreprise. La semaine-type de l’employé modèle 2022 (selon bien entendu la fonction qu’il occupe) peut désormais se composer de deux jours au siège de l’entreprise, un jour en télétravail et deux en coworking.

De nombreux espaces de coworking ont ouvert en banlieue parisienne, et sont occupés par des salariés dont le poste est à Paris et le domicile en banlieue. Le coworking permet de réduire les déplacements (en voiture ou en transport en commun), ce qui représente dans la capitale un gain de temps significatif. Le phénomène s’est étendu jusqu’aux régions où les salariés vivant loin n’ont plus besoin de se rendre chaque jour au bureau.

Il est régulièrement évoqué également l’idée d’un “chèque bureau” qui permettrait aux salariés d’accéder dans un lieu de leur choix pour travailler, et notamment les espaces de coworking. Ce chèque bureau serait financé par les entreprises (à la manière des titres restaurant). En période de pandémie, il aurait pour avantage de sortir de l’isolement le salarié en télétravail et de lui offrir une alternative au bureau.

Coworking et coliving

Les entreprises ont adopté le coworking et se montrent désormais intéressées par le coliving. Un nouveau type d’espace partagé se développe également, où l’on peut travailler mais également loger. A l’image de la plateforme Cowool, le coliving propose dans de grandes résidences communautaires de louer un studio (pour une nuit, une semaine, un mois ou plus).

La résidence propose des bureaux, des salles de réunion, de l’équipement professionnel (connexion internet, imprimante…) mais elle propose également une cuisine partagée, des salles de détente, un pressing, un jardin, un parking… On y trouve également une multitude de services comme la livraison de repas ou la location de voiture.

Ainsi le développement des espaces de coworking a-t-il lieu désormais dans les résidences de coliving, qui permettent aux entreprises de loger leurs salariés mobiles et leurs prestataires. En attendant de nouveaux concepts innovants.